Séries

Je crois que j’ai toujours peint en série. Celles d’hier n’étaient pas dans la même forme, ni dans la même approche que celles d’aujourd’hui. Ma pratique artistique est devenue plus politique, puisqu’il s’agit de mettre en lumière les répétitions de l’histoire du monde. C’est banal que de dire l’histoire se répète… Mais il est plus complexe de vouloir en faire état sous une forme esthétique. La série n’est donc jamais simplicité, et à celui qui s’y engage, elle promet non pas des facilités mais des complexités.

Interdit au moins de 18 ans

Un regard acide sur l’obscénité du monde. « Et l’époque se terrifie en s’admirant pour que ce qu’elle ». La pornographie aujourd’hui règne en maître. Cette occurrence comprend trois sous-séries